Société : comprendre et réfléchir

  • Toute démocratie repose, selon Léo Strauss, sur des valeurs essentielles, qui organisent la vie politique. Nommons, ici : la raison, la liberté et l'éthique. Ces valeurs sont aujourd'hui fortement dégradées: la raison n'est plus l'exigence du discernement, mais est réduite à un calcul ; la liberté n'est plus l'exigence d'autonomie en vue du bien commun, mais se résume à une revendication licencieuse d'un « tout est permis » ; l'éthique, enfin, ne renvoie plus à un effort d'élévation dans la vie de l'Esprit, mais se confond avec l'expression de bons sentiments angéliques qui nient parfois les contraintes du réel. Comment comprendre la désagrégation du politique en ses fondements ? Comment surmonter la crise de l'autorité et de la vérité ?

    Avec les contributions de :

    Marc Angenot, Denis Charbit, Daniel Dayan, Patrice Gueniffey, Jolanta Kuska, Fabien Lebrun, Gérard Rabinovitch, Philippe Raynaud, André Sénik, Henri Vacquin.

  • Mesurer le racisme, vaincre les discriminations

    Thomas Piketty

    • Seuil
    • 11 Février 2022

    Disons-le d'emblée : aucun pays n'a inventé de système parfait permettant de lutter contre le racisme et les discriminations. L'enjeu est d'imaginer un nouveau modèle, transnational et universaliste, qui replace la politique antidiscriminatoire dans le cadre plus général d'une politique sociale et économique à visée égalitaire et universelle, et qui assume la réalité du racisme et des discriminations - pour se donner les moyens de les mesurer et de les corriger, sans pour autant figer les identités, qui sont toujours plurielles et multiples.

  • Cet ouvrage plonge le lecteur au coeur des mémoires de Jacques Limouzy afin d'y découvrir l'aventure administrative et politique de ce Français aux multiples fonctions. Sa biographie est précise, complète et pointue, elle revient chronologiquement sur les événements d'une vie accompagnée de riches périodes d'histoire et d'évolutions politiques. Autant dans le sud de la France, à Castres, qu'à la capitale, ses travaux marquent le domaine de l'éducation s'inspirant de l'héritage de Jean Jaurès. Son aventure est notament mouvementée grâce aux milliers de personnages et de personnalités rencontrés et convoqués ici, tels Jacques Chirac, François Mitterrand, Nikita Sergueïevitch Khrouchtchev ou Bernard Tapie. Ceux qui l'ont entendu parler retrouveront cette tonalité méridionale et joyeuse qui fait que, chez lui, tout récit devient épique, comme celui d'une aventure.

  • « La question que nous nous sommes posée peut se résumer ainsi : que faut-il faire pour mettre l'économie française en cohérence avec une baisse des émissions planétaires de 5 % par an, compatible avec nos engagements climatiques, tout en permettant à chacun(e) de trouver un emploi ?
    C'est ce plan de marche visant la décarbonation effective de nos activités que nous avons essayé de construire. Derrière les chapitres qui suivent, il y a l'apport de dizaines de collaborateurs, de centaines de contributeurs et de milliers de relecteurs. Il a fallu en défricher des sujets pour commencer à avoir une vue d'ensemble ! Si ce plan parvient à faire un tant soit peu la différence dans les débats à venir, nous n'aurons pas perdu notre temps. ».
    Jean-Marc Jancovici.

    La France peut ouvrir le chemin pour sortir des énergies fossiles !
    De l'énergie au logement, des mobilités à l'agriculture, de l'industrie à la finance, en passant par la culture, l'éducation ou la santé, le Shift Project, groupe de réflexion sur la transition énergétique, présente pour chaque secteur les leviers de transformation, l'objectif final ainsi que les implications en matière d'emploi, de mode de vie et d'organisation de la société.

  • Vénère : être une femme en colère dans un monde d'hommes

    Taous Merakchi

    • Flammarion
    • 2 Mars 2022

    «Parce que je suis une femme, j'ai peur de sortir seule la nuit, de porter des vêtements qui me plaisent, d'exprimer mon opinion ou mes émotions. Ces peurs sont à l'origine d'une immense colère que j'essaie de contenir tant bien que mal. Cette colère, ça fait désormais trente-quatre ans que je vis avec et qu'elle me ronge les tripes, au point de se retourner régulièrement contre moi. Lassée d'être seule à en subir les conséquences, j'ai donc cherché à comprendre quels en étaient les origines et les éléments déclencheurs, afin de l'assainir et de la diriger non plus contre moi-même, mais contre ceux qui la méritent.»Taous Merakchi prend ici la parole pour toutes les femmes qui n'en peuvent plus d'avoir peur, de ne pas être prises au sérieux et de toujours devoir se justifier.

  • Vous rabaisser est devenu un business. Vous dire que vous n'êtes pas assez intelligent, comme individu, comme population, rapporte énormément : on peut comprimer votre salaire, dévaluer votre parole, vous délester de vos droits de décision et d'expression, vous fermer des portes et, finalement, agir à votre place...
    Avec l'avènement de l'intelligence artifi cielle, l'éternelle religion du Reste-à-ta-place a gagné un nouvel épouvantail. Hier, on vous disait : « Vous n'êtes pas assez intelligent » ; demain, on ajoutera : « Vous n'êtes même pas aussi intelligent que nos machines. » Toujours, on essaiera de restreindre vos libertés, c'est-à-dire vos choix, vos mouvements - sociaux, intellectuels -, vos aspirations, vos rêves.
    Ce livre n'a qu'un seul objectif : rappeler que l'Humain est plus performant que ses créations et vous donner les moyens de vous défendre face à l'intelligence artificielle - certes fascinante, mais dépourvue de droits.

  • L'éthique est une interrogation « sur la vie bonne et les valeurs qui la fondent ». Elle est périple intérieur, voyage au fond de soi, passionnant et insatisfaisant, aventure dévorante et nécessairement inaboutie. L'éthique est une exploration de l'âme à l'issue de laquelle nous pouvons mesurer l'être que nous sommes à l'aune de celui que nous aurions voulu être.
    Dans ce dialogue avec le journaliste Denis Lafay, Axel Kahn met l'éthique à l'épreuve des faits : libéralisme, capitalisme, Europe, démocratie, entreprise, progrès scientifique, intelligence artifi cielle, création artistique, écologie, mort, vie, spiritualité, guerre... Une lumineuse plongée dans une exigence d'être, qui constitue pour tout lecteur en cheminement éthique un exceptionnel éclairage.

  • Zonard, flic et juge

    Roger Le Loire

    • Michel lafon
    • 17 Février 2022

    « Biens mal acquis », volet financier de l'Affaire Karachi, Pinochet et bien d'autres... Au cours de sa carrière, Roger Le Loire n'a jamais craint aucun challenge, prenant en charge bon nombre de dossiers dits « sensibles » qui ont alimenté l'actualité. Il est sans conteste une personnalité hors normes de la magistrature­ : d'origine modeste, titi parisien ayant traîné ses guêtres dans les cités de quartier, il commence à travailler dès l'âge de 16 ans. Mais son ambition le rattrape et, refusant d'avoir le même avenir que ses amis, il entre dans la police, au sein de laquelle il arrête les voyous qu'il avait jusque-là l'habitude de fréquenter. Autodidacte, prêt à relever tous les défis, il devient magistrat à l'antiterrorisme, à Bobigny, au pôle financier dont il sera le doyen des juges d'instruction.
    Toujours pragmatique, truculent, l'ex-gamin des rues nous fait le récit de son parcours unique avec son bagou légendaire.

  • Toute étape de l'Humanité doit s'organiser autour de principes qui donnent leur unité à ses acteurs.
    Les sociétés prémodernes ont eu comme problème à résoudre de reconnaître dans la parenté la structure principale de l'« ordre naturel » que la pensée structuraliste a permis d'analyser.
    Les sociétés modernes ont été fondées sur le culte de la raison et de l'origine divine de l'homme et ont étendu par la connaissance et par l'idée de souveraineté populaire son contrôle et sa transformation du monde.
    La troisième étape dans laquelle nous venons d'entrer doit reposer sur notre conscience des droits humains fondamentaux : la liberté, l'égalité et les droits qui forment l'individualité de chacun. Nous ne construirons notre société - qui est une société de communication plus que de production -, que si nous respectons ces droits fondamentaux mais aussi l'altérité des autres dans un monde ouvert et l'intimité personnelle de chacun.
    Cette vision nouvelle doit permettre de repenser des notions fondamentales telles que la gestion des conflits et surtout le dépassement de l'opposition centrale entre les sociétés de droits et les sociétés d'identités.

  • Nous achetons et consommons en pagaille. Pouvons-nous vivre heureux et nous recentrer sur nos relations avec les autres plutôt que de participer à cette course effrénée aux achats compulsifs ? C'est tout le propos de cet ouvrage.

    Et si, à première vue, le minimalisme nous invite à tout jeter pour épurer notre vie, ce n'est pas suffisant. C'est une première étape, seulement. Car le vrai minimalisme n'est pas de posséder moins mais de faire de la place dans notre existence pour plus de créativité, plus d'amour, plus de liberté... C'est ce cheminement que les auteurs nous invitent à suivre pour nous reconnecter à nous-mêmes et aux autres.

empty