Arts et Histoire de l'art

  • Mon coeur

    Anouk Grinberg

    • Actes sud
    • 21 Avril 2022

    "Je veux dessiner le dedans que je sens tellement, la vie fait tant d'effets !" Anouk Grinberg dévisage. Elle observe son entourage et dessine. A travers ses dessins surgissent des émotions enfouies, faisant du s pectateur le témoin de son propre étonnement.
    Cet ouvrage est le premier consacré à l'oeuvre plastique d'Anouk Grinberg. Réunissant près de 200 oeuvres, encres, pastels, gouaches, broderies..., il révèle l'univers à la fois puissant, sensible, poétique et complexe d'une artiste aux multiples talents.

  • Chevaux et courses à l'ère impressionniste Nouv.

    Chevaux et courses à l'ère impressionniste

    Anne Roquebert

    • Des falaises
    • 29 Avril 2022

    La recherche du mouvement est essentielle pour les peintres impressionnistes.
    Manet est au milieu de la scène représentée, il capte le mouvement et l'immobilité de l'émotion.
    Pour étudier les allures du cheval, Degas s'est rendu en Normandie près du Haras du Pin. Il réalise de nombreux dessins dans des carnets qui lui inspireront ensuite des tableaux et des pastels. Paul Valéry disait de lui : « Degas est un connaisseur raffiné des beautés de plus fins chevaux ».
    Toulouse-Lautrec, peintre du mouvement et de la vitesse, a été élevé dans une famille qui adore l'équitation et la chasse. Sur les champs de courses, les jockeys et les chevaux captivent son regard et le souvenir de son enfance.
    De Nittis s'invite aux courses d'Auteuil et de Longchamp, attentif aux toilettes des femmes et de la mode de l'élégant public.

  • Qui étaient ces " Pharaons noirs ", fondateurs de la XXVe dynastie, qui réunifièrent la Haute et la Basse Égypte et dont le front s'ornait non pas d'un mais de deux cobras pour symboliser l'exploit d'avoir uni toute la vallée sous leur seul commandement ? Autour de la figure de Taharqa, le plus célèbre d'entre eux, le Louvre organise une exposition spectaculaire.
    Au VIIIe siècle avant notre ère, le pays de Kouch, en Nubie et au-delà, longtemps dominé par l'Égypte, reprend son indépendance. Sa capitale religieuse et politique se situe à Napata, dans la région de la quatrième cataracte du Nil. Nous sommes au coeur du Soudan actuel. C'est de là que surgirent les rois fondateurs de la 25e dynastie égyptienne, guerriers et bâtisseurs, qui unifièrent l'Égypte et le pays de Kouch en un seul vaste royaume s'étendant du delta du Nil jusqu'à la confluence du Nil Blanc et du Nil Bleu.
    Le plus célèbre de ces pharaons kouchites, cité dans la Bible, est sans conteste Taharqa, digne héritier des grandes figures de l'Ancien et du Moyen Empire, couronné à Memphis " maître des Deux-Terres ". En s'installant sur le trône des pharaons, pourtant, les rois de Kouch héritaient de la menace assyrienne et leurs règnes furent une succession de guerres et de batailles gagnées ou perdues, de sièges de forteresses, de sacs de villes et de déportations...
    Cet ouvrage somptueux, en même temps qu'il raconte une épopée, révèle une civilisation, celle du royaume napatéen, de ses rois et de ses reines, à travers des oeuvres riches et originales : stèles et statues monumentales de granit, statuettes en bronze et or, bijoux royaux et couronnes. La part belle est faite aux dernières découvertes, dont celle en 2003 des statues royales de Doukki Gel, en Nubie soudanaise, qui avait marqué les esprits.

  • Rome : la cité et l'Empire

    Louvre Lens

    • Snoeck gent
    • 28 Avril 2022

    Exceptionnelle rétrospective sur la civilisation romaine à l'époque impériale, l'exposition Rome. La cité et l'empire et son catalogue invitent à une immersion antique dans les principaux sujets qui ont façonné Rome et contribué à sa grandeur. L'histoire de cette ville, simple cité du Latium devenue capitale d'un Empire - d'abord territorial, puis politique - aux dimensions gigantesques, est racontée par le prisme de chefs-d'oeuvre issus des collections romaines du musée du Louvre et d'institutions patrimoniales des Hauts-de-France.

    Sous la plume de spécialistes reconnus, les marbres, bronzes, objets du quotidien, bijoux, mosaïques et peintures présentent un panorama complet de ce qu'a pu être l'Empire romain à son apogée.

  • Big bang art : le livre qui secoue les idées reçues

    Sandrine Andrews

    • Flammarion
    • 20 Avril 2022

    Ne restez plus sur votre première impression. L'autrice Sandrine Andrews décrypte et défait les malentendus qui jalonnent l'histoire de l'art. Elle propose des explications accessibles pour éclairer ce que l'on sait de l'art, de manière joyeuse et sans prétention. Vous ne direz jamais plus:«L'art, ce n'est pas pour moi!»

  • Street art

    Eloi Rousseau

    • Larousse
    • 13 Avril 2022

    Le street art est au XXIe siecle ce que l 'art rupestre est à la préhistoire. Une resistance intemporelle.
    Banksy.

    Sur les murs, au détour d'une rue, du coin d'un immeuble, elles se font discrètes ou se dévoilent en grands telles d'immenses fresques. Elles sont drôles, poétiques, militantes, colorées, provocatrices. Elles sont abstraites ou réalistes, nous dévisagent, nous montrent bien souvent une société qu'on ne voit plus. Les oeuvres de street art ont bouleversé l'art et totalement modifié les villes, de Paris à Londres en passant par New York, Johannesburg et Melbourne. Avec audace, imagination et poésie, des messages - indignés, rêveurs ou plein d'espoir - des styles et des techniques différentes se sont mis à faire vivre l'espace urbain de façon à chaque fois unique.

    De AwerOne à Miss. Tic, de Bordalo II à Vinie, de Seth à Ant Carver, découvrez à travers ce magnifique panorama quelques-unes des plus grandes oeuvres des street artistes du monde entier.

    Ouvrez les yeux et laissez les murs vous raconter une histoire, celle, fabuleuse, d'un art hors du commun !

  • Fabienne Verdier : alchimie d'un vitrail

    Fabienne Verdier

    • Snoeck gent
    • 14 Avril 2022

    En 2022, le musée Camille Claudel consacre une exposition à l'artiste contemporaine Fabienne Verdier prenant pour point de départ les vitraux réalisés par l'artiste pour l'église Saint-Laurent de Nogent-sur- Seine.
    Artiste peintre française mondialement connue, Fabienne Verdier s'est formée en Chine dans les années 1980, auprès des derniers maîtres calligraphes. Après une formation d'une dizaine d'années, elle revient en France et invente un langage pictural contemporain, habile équilibre entre la peinture occidentale et la calligraphie orientale.
    Sur d'immenses toiles colorées, elle peint des tracés d'inspiration calligraphique qui engagent tout son corps. Pour adapter ces signes à l'échelle de ses compositions, l'artiste fabrique ses outils sur mesure :
    Pinceaux gigantesques qu'elle manipule avec un guidon de vélo, poches-à-douilles énormes remplies de peinture.
    En 2017, avec la maître-verrier troyenne Flavie Serrière-Vincent- Petit, Fabienne Verdier obtient la commande des vitraux du choeur de l'église Saint-Laurent à Nogent-sur-Seine. Leur projet s'ancre dans l'histoire du vitrail aubois, notamment par l'usage du jaune d'argent et de la grisaille, qui ont porté l'essor du vitrail champenois au XVIe siècle. Le coeur de l'exposition sera consacré aux vitraux de Nogentsur- Seine, pour dévoiler au public les coulisses de leur élaboration.
    Plus largement, il s'agira de mettre cette commande en contexte en évoquant d'une part l'importance du vitrail et du jaune d'argent dans l'Aube de la Renaissance ; d'autre part en présentant un ensemble de toiles de Fabienne Verdier, afin de prendre la mesure des ponts qui existent entre la pratique picturale de l'artiste et la réflexion menée pour la commande de Nogent-sur-Seine.

  • Urbex monde

    Jonk

    • Arthaud
    • 23 Mars 2022

    Sillonner le monde en quête de rêve et de poésie...De la mythique cité fantôme de Pripiat dans la zone d'exclusion de Tchernobyl aux maisons ensablées de Kolmanskop en Namibie, en passant par le cosmodrome de Baïkonour, Jonk, photographe aventurier, amoureux de l'urbex, nous entraîne dans ce livre voyageur, à la découverte de zones interdites, de ruines dévorées par le temps où la nature reprend ses droits.Prisons, gares, palais, bâtiments militaires, découvrez trente-cinq sites délaissés par la société des hommes et réinvestis par la magie onirique de l'abandon.

  • Mignonisme

    Philippe Katerine

    • Helium
    • 23 Février 2022

    "Bien sûr, il y a la fonte des glace, la décrépitude, la trahison, l'agonie. Bien sûr, il y a la mort.
    Mais le mignonisme est là, en cherchant bien, à portée de main, pour conjurer le sort et aborder ces rivages incertains, plus apaisé"...

    À l'occasion de son exposition au Bon Marché (26 février - 24 avril 2022) Philippe Katerine renoue avec les arts plastiques et signe un livre d'artiste faisant suite à son journal Doublez votre mémoire (2007, aujourd'hui en poche).

    Né du confinement, regroupant photographies, dessins et peintures mais aussi sculptures à base de jouets d'enfants, cet ouvrage invite à la douceur et à la beauté des choses dans un monde qui parfois s'essouffle.

  • De février à mai 2022, la Fondation Cartier pour l'art contemporain consacre une grande exposition à Graciela Iturbide, figure emblématique de la photographie latinoaméricaine. Travaillant principalement en noir et blanc dans son pays natal, le Mexique, Graciela Iturbide s'intéresse à la cohabitation entre traditions ancestrales et rites catholiques, ainsi qu'à la relation de l'homme à la mort. Elle dédie également une part importante de ses photographies aux femmes et à leur place au sein de la société. Ces dernières années, ses prises de vues se sont vidées de toute présence humaine, révélant le lien fort qui l'unit aux choses, à la nature et aux animaux. À travers plus de 200 photographies, l'exposition et le catalogue réalisé à cette occasion présentent des oeuvres iconiques et une importante sélection de photographies inédites de Graciela Iturbide, ainsi qu'une série d'images couleur commandée spécialement par la Fondation Cartier, dévoilant ainsi une oeuvre sensible, poétique et humaniste.

empty