Romans

  • Des matins heureux

    Sophie Tal Men

    • Albin michel
    • 30 Mars 2022

    On ne guérit jamais seul.La rencontre de trois destins malmenés : Elsa, Marie et Guillaume. Leur point commun : aucun d'eux ne dort la nuit. La vie de quartier les fera se croiser et se recroiser, au détour de la merveilleuse pâtisserie de Raphaël, d'un Lavomatic, d'une annonce sur Leboncoin....

  • Les ravissantes

    Romain Puértolas

    • Albin michel
    • 30 Mars 2022

    Mars 1976, Arizona, USA.Un fait divers défraye la chronique aux États-Unis : la disparition, sans mobile apparent, de plusieurs adolescents sème la panique dans une petite ville du fin fond de l'Arizona.

  • Edmonde, l'envolée

    Dominique de Saint Pern

    • Stock
    • 6 Avril 2022

    Edmonde, la jeune effrontée née sous une bonne étoile, délivrée de la 5e division blindée du Général de Lattre, sort de la guerre, vivante. Quoique surnommée « Edmondaine », la fille de l'ambassadeur François Charles-Roux, la soeur de la trop belle Cyprienne Del Drago, la complice de son frère Jean, qui n'est pas encore entré dans les ordres, quitte le clan familial que nous avions si superbement rencontré dans le premier tome de Dominique de Saint Pern.

    Qui est-elle alors, en 1945, à 25 ans, les pommettes hautes, le feu au coeur, ni mariée ni fiancée, ni soumise ni offerte ? On lui donnerait le Bon Dieu sans confession. Elle sourit : voilà que les Lazareff, le couple qui fait la presse et les dîners parisiens les plus courus, lui offre son premier emploi à Elle. Elle cligne des yeux sous les flashs de son ami Robert Doisneau : voilà que le puissant groupe Condé Nast lui déroule le tapis de Vogue, dont elle prendra la direction, et dont seule l'arrachera en 1966 une cover avec un mannequin trop noir et très Pop Art. Elle dénude une épaule : voilà le lit où tombent les hommes de pouvoir et d'importance, les lions qui s'apaisent en se frottant à une tigresse, Orson Welles, André Derain, François-Régis Bastide, Maurice Druon, et chut ! les redoutés orientaux, le Général Oufkir et l'alors fréquentable Kadhafi. « Il faut que le coeur se brise ou se bronze », a écrit un moraliste. Le coeur d'Edmonde se brise parfois.

    Mais l'année 1966, où elle remporte le prix Goncourt avec Oublier Palerme, son coeur bat la chamade en croisant le maire de Marseille, Gaston Defferre, l'homme au chapeau et au groupe de presse. La demoiselle a fait sa métamorphose : Edmonde en dame de fer, en compagnon de route du socialisme, en Marseillaise parfois éprise du peuple qui l'amuse, cumule les contradictions : Yves Saint-Laurent et François Mitterrand, les chauffeurs et les fêtes du parti communiste, le poing levé et les ors de la République, l'amitié d'Aragon et le couvert au Goncourt, l'amour toujours et le chagrin noir après la mort si brutale de Gaston, le coeur des siciliens et la vengeance d'une femme, la joie d'écrire et l'Orient redécouvert : cet Orient qui lui va si bien, avec ses ombres et ses cruautés.

    Edmonde s'envole. Où ? Elle veut tout, elle aura tout.

    Dominique de Saint Pern nous raconte cette femme hors du commun, en technicolor. Un livre exceptionnel, un roman vrai, une femme libre.

  • Rintarô Natsuki, lycéen flegmatique, est sur le point de fermer la librairie héritée de son grand-père quand il reçoit une visite inattendue. Au milieu des livres, il découvre un gros chat brun tigré, un chat qui parle ! Et ce félin exprime une requête plutôt inhabituelle : il demande - ou plutôt exige - l'aide de l'adolescent pour aller sauver des livres.
    Le monde serait en effet peuplé de livres solitaires, non lus et mal aimés que le chat et Rintarô se doivent de libérer de leurs propriétaires négligents.
    Le duo atypique se lance alors dans une quête périlleuse au coeur de labyrinthes extraordinaires...

  • Sur mes épaules, tu bâtiras ton monde

    Julien Aimé

    • Archipel
    • 24 Mars 2022

    Professeur de français passionné, Louis est le plus heureux des hommes depuis que sa femme Anna lui a annoncé qu'elle attendait leur premier enfant. Tout à leur joie, ils annoncent la bonne nouvelle à leur familles et amis, se plongent dans les listes de prénoms, les idées de déco... Mais leur bonheur est de courte durée : quelques jours plus tard, on diagnostique à Louis une leucémie foudroyante. Si aucun donneur compatible n'est trouvé, il mourra avant la naissance de sa fille.
    Engagé dans une course contre la montre, Louis fait la promesse à Anna qu'il sera un père présent quoi qu'il arrive. Il décide ainsi de se filmer et de raconter sa vie à sa fille, de partager ses joies et ses peines, et de lui donner des conseils pour l'accompagner sur le chemin de la vie : amour, amitié, passions, rêves, il va lui révéler tout ce qu'un père devrait dire à sa fille. Qu'il la porte sur ses épaules ou lui parle par-delà la mort.

  • Porca miseria

    Tonino Benacquista

    • Gallimard
    • 6 Janvier 2022

    «Les mots français que j'entends ma mère prononcer le plus souvent sont cholestérol et contrariété. Je m'étonne qu'une femme ayant tant de mal à amadouer sa langue d'adoption puisse connaître deux termes selon moi si savants. Contrariété l'emporte de loin. Elle finit par se l'approprier comme s'il la débarrassait du devoir d'aller mieux, et qu'une fois prononcé, rien ne l'obligeait à développer, tout était dit, contrariété.Les soirs où l'affrontement avec son mari devient inévitable, elle assène le mot ruine, en italien, c'est la note la plus aiguë de son lamento, la rouiiiina, dont le sens est sans équivoque:c'est l'émigration, le départ maudit, la faute originelle, la source de tous ses maux, la contrariété suprême.»En 1954, la famille Benacquista quitte l'Italie pour s'installer en banlieue parisienne. Les parents, Cesare et Elena, connaîtront le sort des déracinés. Dans ce bouleversant récit des origines, leur petit dernier, Tonino, restitue avec fantaisie cette geste. Il raconte aussi les batailles qui ont jalonné sa conquête de la langue française.Avec Porca miseria, Tonino Benacquista trace la lumineuse trajectoire d'un autodidacte que l'écriture a sauvé des affres du réel.

  • Le maître de l'océan

    Diane Ducret

    • Flammarion
    • 9 Mars 2022

    L'incroyable aventure d'un jeune orphelin destiné à devenir moine taoïste, traversant les mers à bord d'un cargo chargé de kiwis vers les rivages français. Hanté par l'idée d'apprivoiser le grand Océan, il espère que celui-ci répondra à la question qui le taraude:comment vivre quand on a perdu tout ce que l'on aimait? Sans relâche, il se confronte aux éléments, se heurte aux vagues, à ses doutes, à son chagrin. L'eau et le ciel, la foi et la nature, l'Orient et l'Occident se confondent. Au pied du Mont-Saint- Michel, il entreprend le plus grand des voyages, une odyssée intime, celui de l'aventure du soi.Dans le sillage des récits bibliques, de la sagesse taoïste et des philosophies antiques, Diane Ducret nous livre un roman en forme de conte philosophique. Le Maître de l'Océan est le livre de la grande consolation de la mer en nos temps troublés.

  • Le sens de nos pas

    Claire Norton

    • Robert laffont
    • 7 Avril 2022

    « À tous nos grands-parents qui nous ont tant de fois rebattu les oreilles de :
    ''Tu verras, quand tu seras grand(e) ...'', ''Tu verras, quand tu auras mon âge...'', et dont les paroles prennent de plus en plus de sens au fur et à mesure que nous marchons dans leurs pas... » Claire Norton Rien n'aurait dû réunir Auguste, quatre-vingt-cinq ans, et Philomène, quinze ans.
    Pourtant, la quête que le vieil homme et la jeune fille vont entreprendre ensemble et loin de chez eux se révélera le plus précieux cadeau que la vie pouvait leur réserver, à l'un comme à l'autre.

  • Après une douloureuse rupture, Margaux, la vingtaine, s'installe dans l'appartement que lui prête son oncle, rue Cavendish. Proche des Buttes-Chaumont, l'immeuble ne manque pas d'animation : entre la concierge désagréable qui exige qu'on l'appelle Mme Nathalie, le vieux fou du 2e et l'insupportable gamine du 4e, Margaux trouve à peine le temps de se vautrer devant ses films d'horreur préférés !
    Heureusement, elle peut compter sur ses autres voisins : Victoire, Charlotte et Markus répondent toujours présents pour débriefer autour d'un verre. Surtout quand Margaux rencontre le beau gosse de l'immeuble en face ! Mais tout se complique quand des bruits inquiétants s'échappent de l'appartement au-dessus : Margaux décide alors de mener l'enquête, au risque de se mettre elle-même en danger...

  • Charlotte est aux anges : elle a trouvé un travail ! Mais très vite, la situation au bureau se dégrade tandis que sa vie personnelle se détraque...
    C'est signé ! Charlotte a décroché un job dans une agence d'organisation de mariages : elle pourra soutenir sa famille pendant que son mari Alexandre lance sa boîte. Elle a même réussi à négocier ses mercredis après-midi pour passer du temps avec Lou et Gabriel, ses enfants.
    Adieu, la vie imprévisible de free-lance et bonjour, les revenus réguliers, les congés payés et les pauses café ! Sauf que... Sa collègue Laetitia ne semble pas du tout ravie de son arrivée chez " Tous en coeur " et son comportement devient très, très inquiétant...
    Pour ne rien arranger, Charlotte se dispute de plus en plus avec Alexandre et se rapproche peu à peu de Thomas, un bel homme très séduisant qui vient d'emménager dans l'immeuble avec ses enfants. Jusqu'où ira-t-elle ? Et jusqu'où ira Laetitia ?

empty